Preview : Napoléon de Ridley Scott

Par Claude Monnier : Rien n’arrête Ridley Scott.

Alors que Le Dernier duel sombrait injustement au box-office mondial et que House of Gucci commençait à peine son exploitation commerciale (un honnête succès, sans plus), le cinéaste était déjà en préproduction de son ambitieux Napoléon, avec Joaquin Phoenix dans le rôle-titre et Vanessa Kirby en Joséphine.

Si l’on veut juger du perfectionnisme de Scott sur Napoléon, il suffit de regarder l’interview en visioconférence de toute l’équipe technique de House of Gucci, début 2022 : derrière la costumière Janty Yates, tranquillement assise chez elle, apparaît une reproduction du célèbre tableau de David, Le Sacre de Napoléon, constellée de post-it et de photos d’acteurs sur chaque personnage présent lors de la cérémonie… Là où il est, Kubrick n’a qu’à bien se tenir !

Le Sacre de Napoléon de Jacques-Louis David

Toutefois, si Kubrick envisageait une fresque englobant l’ascension et la chute de Napoléon, Scott a choisi de se concentrer uniquement sur son ascension (de capitaine de l’Armée révolutionnaire à Empereur auto-proclamé des Français), préférant suggérer que les éléments de la chute étaient déjà en germes dès le départ : entre autres son amour possessif et tourmenté pour l’impétueuse Joséphine, femme d’expérience, plus âgée que lui, et au caractère bien trempé. C’est en quelque sorte ce « complexe d’infériorité » qui expliquerait, selon Scott et le scénariste David Scarpa, cette volonté insatiable de conquêtes et de domination.

 Joséphine (Vanessa Kirby)

Ainsi, le Napoléon de Scott s’articulera pleinement autour du motif de la bataille épique : d’après les dernières rumeurs glanées sur le plateau, on y verra sept batailles glorieuses entrecoupées (voire générées) par la guerre intime et enfiévrée que se livrent les deux amants. Si l’essentiel du tournage se déroule en Angleterre, dans les magnifiques paysages de l’arrière-pays transformés pour l’occasion en France des années 1790-1800, Scott fait déjà reconstituer à Malte le port de Toulon, siège d’une bataille dantesque, la première où s’illustra le capitaine Bonaparte ! On commence à deviner l’ampleur affolante du projet…

Seule chose qui nous inquiète : Napoléon est essentiellement destiné à servir de vitrine à la chaîne Apple TV+, qui se veut concurrente de Netflix. Il s’agit évidemment de « booster » les abonnements. De fait, en 2023, cette ahurissante superproduction sera surtout visible… sur des écrans domestiques. Devant ce scandale manifeste (ce film est fait pour être vu sur écran géant, sacrebleu !), espérons que Scott négociera une diffusion partielle dans les salles, au moins pour les premiers jours d’exploitation. Napoléon doit partir à l’assaut de toutes les grandes villes du monde !

Après tout, rien n’arrête un conquérant.

Claude Monnier

Suivez toute l’actualité de STARFIX

STARFIX est une marque déposée par STARFIX PRODUCTIONS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :