Jerry Goldsmith versus John Williams : le combat des titans

Par Claude Monnier : Comme les Sith, les génies vont souvent par deux, aussi difficiles à départager qu’une pomme et une orange. Et l’on observe ce phénomène à chaque époque : De Vinci ou Michel-Ange ? Voltaire ou Rousseau ? Balzac ou Hugo ? Manet ou Monet ? Ravel ou Debussy ? Beatles ou Rolling Stones ?Lire la suite « Jerry Goldsmith versus John Williams : le combat des titans »

The Goddess of Egypt

Par Nicolas Rioult : Descendu en flammes par l’essentiel de la critique française, Wonder Woman 1984 nous a pourtant conquis. Ce film de super-héroïne – et Dieu sait que G.G. est super en W.W. – est avant tout une fable morale qui se transmet de génération en génération depuis la nuit des temps. L’année 1984Lire la suite « The Goddess of Egypt »

Du bis et des boss

Par FAL : Pour les amateurs de cinéma bis italien, la publication, chez Elephant Films, de la « Trilogie du Milieu » de Fernando Di Leo – Milan Calibre 9, Passeport pour deux tueurs, Le Boss – ne constitue pas à proprement parler un événement, puisque des éditions italienne et américaine (agrémentées, qui plus est, d’un quatrième mousquetaire,Lire la suite « Du bis et des boss »

Tavernier l’acharné

Par Claude Monnier : Le corps mort et usé de Bertrand Tavernier vient d’être aspiré par l’Abîme mais son âme, obstinée, refusant de se rendre, est toujours là, parmi nous, et le restera pour longtemps. Son âme continuera de communiquer à travers ses films et ses innombrables textes de cinéma ; des textes toujours passionnés etLire la suite « Tavernier l’acharné »

La Politique des auteurs

Par Claude Monnier : La politique des auteurs est-elle vraiment pertinente au cinéma, art collectif où le producteur, le scénariste, la vedette, le chef-op et le décorateur ont un rôle primordial dans le résultat final ?  Cette politique, qui consiste à voir dans le cinéaste un artiste aussi solitaire qu’un écrivain ou un peintre, est-elle uneLire la suite « La Politique des auteurs »

LES QUINZE MEILLEURS FILMS DE TOUS LES TEMPS ?

Par Claude Monnier :  1- Napoléon (1970) de Stanley Kubrick 2- Mary Rose (1965) de Alfred Hitchcock 3- Megalopolis (1984) de Francis Ford Coppola 4- Le Voyage de G. Mastorna (1967) de Federico Fellini 5- Le Roi Lear (1984) de Orson Welles 6- Sergent Rock (1989) de John McTiernan 7- Dune (1977) de Alejandro JodorowskyLire la suite « LES QUINZE MEILLEURS FILMS DE TOUS LES TEMPS ? »

PEGGY SUE S’EST MARIEE : Coppola à la recherche du temps perdu

Par Claude Monnier : Peggy Sue s’est mariée vient de ressortir en blu-ray chez Carlotta et nous permet de nous plonger dans le passé. Mais avant toute chose, voici quelques repères chronologiques : 1913 : un chercheur français, du nom de Marcel Proust, parvient à abolir le temps en se plongeant en lui-même ; il relate cette expérience scientifiqueLire la suite « PEGGY SUE S’EST MARIEE : Coppola à la recherche du temps perdu »

LA MISSION : l’Odyssée westernienne de Tom Hanks

Par Claude Monnier : Diffusé par Netflix au niveau mondial, La Mission de Paul Greengrass appartient à ce qu’on pourrait appeler le néo-western, c’est-à-dire le western sombre, ultra réaliste, crasseux, anti-spectaculaire, dont le but est de traduire l’engluement, l’ennui et la violence glauque de la vie des pionniers américains. Le modèle original du néo-western n’estLire la suite « LA MISSION : l’Odyssée westernienne de Tom Hanks »