Dune : et de deux.

Par Claude Monnier : C’est entendu : le Dune de David Lynch était souvent kitsch, elliptique et même bâclé sur le plan des trucages, mais alors pourquoi, malgré la perfection technique et le « réalisme environnemental » de cette version (Ville)neuve, reste-t-on sur sa faim ? Pourquoi, malgré tous ses défauts, la version de Lynch est-elle, à nos yeuxLire la suite « Dune : et de deux. »

Preview : Indiana Jones 5 de James Mangold

Par Claude Monnier : Tous les habitants de la planète se rappellent ce qu’ils ont ressenti au moment de l’assassinat de JFK (s’ils étaient de ce monde) ou du 11 septembre 2001. De même, tous les cinéphiles se rappellent ce qu’ils ont ressenti au moment de la projection d’Indiana Jones et le royaume du crâne deLire la suite « Preview : Indiana Jones 5 de James Mangold »

Les Dix Commandements

Par FAL : Il en va des restaurations de films comme de la chirurgie esthétique. Elles peuvent déboucher sur des réussites éblouissantes, mais elles présentent aussi le risque de souligner des défauts, pour ainsi dire, congénitaux. Ainsi, la réédition 4K-Ultra HD des Dix Commandements proposée par Paramount avant l’été ne fait qu’accentuer l’aspect kitsch de certainsLire la suite « Les Dix Commandements »

The Fabelmans : Spielberg à la poursuite de Truffaut

Par Claude Monnier : Alors que son remake de West Side Story point enfin à l’horizon, Spielberg est déjà en train d’achever son nouveau film : The Fabelmans. Film a priori plus modeste que le précédent, et bien moins cher que Ready Player One, The Fabelmans est en réalité le projet le plus risqué de laLire la suite « The Fabelmans : Spielberg à la poursuite de Truffaut »

Intemporel : Le Dernier train de Gun Hill de John Sturges

Par Claude Monnier : Le classique de John Sturges vient de ressortir en Blu-ray cet été, dans une copie immaculée. L’occasion de se pencher à nouveau sur la force du Hollywood de l’âge d’or. Clair comme de l’eau de roche, intemporel comme une tragédie, tel est Le Dernier train de Gun Hill. Clarté et intemporalité sontLire la suite « Intemporel : Le Dernier train de Gun Hill de John Sturges »

Old : le retour de M. Night Shyamalan

Par Claude Monnier : Des quidams prisonniers d’un village touristique aseptisé, trop beau pour être vrai : Old, et ceci est un compliment, ressemble à un épisode allongé du Prisonnier ou de La Quatrième Dimension. Ce n’est bien sûr pas la première fois chez M. Night Shyamalan et c’est d’ailleurs la limite du film : nulleLire la suite « Old : le retour de M. Night Shyamalan »

Hitch le facétieux

Par Claude Monnier : Dans son article polémique sur Outrages de De Palma (Starfix n° 80, janvier 1990), Nicolas Boukhrief résumait les entretiens Hitchcock/Truffaut par cette formule :  » Comment faire proprement des films dégueulasses « . Autrement dit : comment, dans un cadre commercial soumis à la censure, faire des sous-entendus sexuels. Hitch(cock) était facétieux. Disons-leLire la suite « Hitch le facétieux »

« PHANTOM » is back

Par FAL : Pourquoi ? A vrai dire, lui-même n’en sait trop rien. Disons que les différents confinements dus au COVID ont incité Nicolas Rioult à ajouter, après un « hiatus » de plus d’un quart de siècle, un nouveau numéro à son fanzine Phantom. Rappelons que ce fan de Starfix avait été si déçu de voir laLire la suite « « PHANTOM » is back »