Hamlet de Laurence Olivier : rencontre de deux génies

Par Claude Monnier : Outre cette suprême éloquence qu’on retrouve dans toutes les pièces de Shakespeare, le génie spécifique de Hamlet, ce qui la distingue de ses autres chefs-d’œuvre, c’est cette sensation d’un espace scénique véritablement hanté : hanté par le fantôme du roi, lâchement assassiné par un frère jaloux, hanté aussi par la mauvaise conscienceLire la suite « Hamlet de Laurence Olivier : rencontre de deux génies »

À la recherche de Garbo

FAL : Estelle Rolfe (Anne Bancroft, la Mrs Robinson du Lauréat) est une vieille dame indigne. Plus exactement, c’est une espèce de pasionaria qui défend des causes le plus souvent justes, mais qui le fait avec une telle agressivité et en brassant tellement d’air dans les rues de New York qu’elle se retrouve régulièrement auLire la suite « À la recherche de Garbo »

Gloria de John Cassavetes : une journée en enfer

Par Claude Monnier : On sait que Gloria est l’œuvre la plus « commerciale » de Cassavetes, un polar violent avec une musique (superbe) de Bill Conti, polar entrepris pour se renflouer, après les échecs de Meurtre d’un bookmaker chinois et Opening Night. Cela n’a pas empêché le film de remporter le prestigieux Lion d’or à Venise enLire la suite « Gloria de John Cassavetes : une journée en enfer »

Le Dernier Rivage

Par FAL : Après Panique année zéro, sorti avant l’été, les éditions Rimini publient aujourd’hui une autre variation « post-apo », Le Dernier Rivage (On the Beach), de l’éclectique Stanley Kramer, réalisateur de Devine qui vient dîner, Jugement à Nuremberg, Un monde fou, fou, fou, fou et de bien d’autres choses encore. L’originalité de ce post-apo, c’est queLire la suite « Le Dernier Rivage »

James Bond (1962-2022) : 60 ans de cinéma italien ?

Par Claude Monnier : Avec le recul de soixante ans et à l’aune du dernier film, Mourir peut attendre, dans lequel la ville de Matera a une si grande importance, on voit bien que la saga James Bond est avant tout une affaire de famille, qui plus est une famille italo-américaine, les Broccoli père et fille,Lire la suite « James Bond (1962-2022) : 60 ans de cinéma italien ? »

Un cri dans la nuit, Meryl Streep et Sam Neill dans la tourmente

Par Claude Monnier : L’Australien Fred Schepisi est un réalisateur peu connu du grand public. Tellement peu connu que, lors de la présentation d’Un cri dans la nuit au Festival de Cannes en 1988, il fut refusé par les vigiles à l’entrée de la salle ! C’est ce que l’intéressé nous rapporte avec humour dans leLire la suite « Un cri dans la nuit, Meryl Streep et Sam Neill dans la tourmente »

3000 ans à t’attendre : la nouvelle fable déjantée de George Miller

Par Claude Monnier : Attention OFNI – sans crier gare, alors qu’on le pensait en pleine gestation du prochain Mad Max axé sur Furiosa (dont le tournage a finalement débuté il y a quelques semaines), George Miller a présenté au dernier Festival de Cannes un nouveau film, pour le moins délirant, que le distributeur MetropolitanLire la suite « 3000 ans à t’attendre : la nouvelle fable déjantée de George Miller »

Thor: Love and Thunder

Par Nicolas Rioult : Le quatrième épisode de Thor a suscité la colère d’une partie des fans, ceux-ci reprochant à Taika Waititi, réalisateur et scénariste, d’avoir brisé l’équilibre miraculeux qui faisait la force des films du M.C.U., cet alliage subtil fait d’humour et de tragédie épique (puisque même les héros peuvent mourir – voir IronLire la suite « Thor: Love and Thunder »