THE DEVIL'S ISLAND

Par FAL : ■ Dans leur série de pastiches littéraires intitulée À la manière de… – pastiches souvent aussi brillants que les œuvres dont ils se moquent –, Paul Reboux et Charles Muller imaginent une lettre de Flaubert dans laquelle celui-ci demande à son correspondant de bien vouloir lui fournir une demi-douzaine de dictionnaires d’anglais : dansPoursuivre la lecture de « THE DEVIL'S ISLAND »

RIEN NE SERT DE MOURIR

Par FAL : Au terme d’une attente insupportable, probablement responsable de maintes dépressions nerveuses et crises cardiaques, nous avons appris il y a quelques semaines le titre du prochain « Bond » : « No Time To Die ». Le second chapitre est heureusement arrivé plus rapidement : depuis quelques jours une vidéo YouTube faitPoursuivre la lecture de « RIEN NE SERT DE MOURIR »

ÇA TOURNE MAL !!

Par FAL : Le bon sens populaire nous dit qu’il ne faut pas confondre quantité et qualité, mais le bon sens populaire n’est pas toujours bon. Les philosophes stoïciens ont très vite senti, et Bossuet après eux, que, passé un certain stade, la quantité entraînait un changement de nature. Faites semblant d’être vertueux, conseillait Bossuet.Poursuivre la lecture de « ÇA TOURNE MAL !! »

Quand un Starfixien rend visite à un autre Starfixien !

Souvenir en photo de la visite de Christophe Lemaire sur le tournage de Laissez bronzer les cadavres réalisé par Hélène Cattet et Bruno Forzani, et produit par notre ami François Cognard. Suivez toute l’actualité de STARFIX STARFIX est une marque déposée par STARFIX PRODUCTIONS

JOKER, LE NOUVEAU BADMAN

Par FAL : Les héros sont solitaires, mais ils n’en sont pas moins flanqués de « supporting actors » souvent presque aussi importants qu’eux. Que serait Sherlock Holmes sans Watson ? Tintin sans le capitaine Haddock ? Et aux alliés, il convient d’ajouter les adversaires : Jean Valjean ne serait pas Jean Valjean sans JavertPoursuivre la lecture de « JOKER, LE NOUVEAU BADMAN »

ESCALIER INTERDIT

Par FAL : A priori, le film britannique « Les Chemins de la Haute Ville », premier maillon au cinéma du mouvement « kitchen sink » de la fin des années cinquante et du début des années soixante, n’a pas grand-chose de starfixien. Cependant, outre le fait que rien de cinématographique n’est étranger à Starfix,Poursuivre la lecture de « ESCALIER INTERDIT »

RAMBO : LAST BLOOD

Par Christophe Lemaire : J’ai hésité (vu l’accueil critique) et j’y eusse été hier soir… et… mon dieu… quel grand plaisir coupable ! Car il est mathématiquement impossible que Stallone ait tourné ça au premier degré ! Les vingt dernières minutes, c’est du Tom & Jerry gore ! Du Itchy et Scratchy en version livePoursuivre la lecture de « RAMBO : LAST BLOOD »

PAS SAGE ET SOUTERRAIN

Par FAL : On ne peut qu’être d’accord avec Christophe Lemaire lorsqu’il déclare dans sa note sur « Rambo V » que l’acte III du film n’est autre qu’un épisode de « Tom & Jerry », mais il convient de prendre en compte ce qui ressort de certains commentaires que cette note a suscités etPoursuivre la lecture de « PAS SAGE ET SOUTERRAIN »

SPOILER SYSTEM

Par FAL : Je vais faire ici ce que je ne fais pratiquement jamais. Je vais parler à la première personne. Parce que le sujet me touche – et, soyons franc, m’exaspère – personnellement. Et ce sujet, c’est le SPOILER. ​Je ne peux qu’approuver l’équipe de Starfix quand elle fait précéder certains de mes textesPoursuivre la lecture de « SPOILER SYSTEM »